Skip to content

Silhouettes…

28/07/2011

Facilité ?  La silhouette qui aujourd’hui est régulièrement reprise dans l’univers du design ou de la publicité par exemple, a autrefois été qualifiée d’oeuvre inachevée, voire informe. 

L'origine de ce mot vient de Etienne de Silhouette, qui fut nommé en 1759 contrôleur des finances. Celui-ci devint rapidement très impopulaire à la cour de Louis XV,  car soucieux de faire baisser les impôts des Français, il voulut imposer des  réformes de  l'économie en préconisant une réduction des dépenses de la Maison  Royale. À la même époque, les gens se faisaient « tirer le portrait » en profil  noir, soit découpé directement par d'habiles praticiens, soit exécuté en suivant  les contours du visage projeté  sur du papier blanc.  Compte tenu de l'économie de moyens utilisés, c'est le nom de Silhouette qui a servi à désigner ces  images en « ombres chinoises ». L'homme réduit à un fil vaut bien  moins que l'homme en portrait ! Destitué en novembre  de la même année, on  ridiculisa son nom en appelant silhouette tout dessin inachevé, voire informe.   


De nos jours, la silhouette est régulièrement reprise dans l'art contemporain,  un exemple type de cela étant l'oeuvre de l'illustrateur Wilhelm Staehle.  Ses dessins sont en effet résolument modernes, intégrant un espace vide à  l’intérieur de la silhouette qui remplace le système de bulle d’une BD.   Le corps du texte est en symbiose avec le corps du personnage pour mieux exprimer  l’action et des contradictions flagrantes apparaissent dans la scène pour devenir  drôles.

Les silhouettes ont également toujours trouvé leur place dans le design et la décoration. Outre l’apparition en masse de stickers muraux représentant des silhouettes de toutes sortes d’objets, le design plus élitiste a élevé la silhouette à un grade plus conceptuel. J’aime beaucoup à cet effet cette collection de mobilier présentée en 2006. Invitation à la poésie et d’animaux de compagnie conceptuels dans nos salons….

 

En 2007, Steve Jobs a également introduit la silhouette comme fil rouge dans sa stratégie publicitaire . Déclinée en plusieurs petits films, la publicité montre des silhouettes noires, iPod blanc à la main, dansant et se détachant sur un fond vif.

Et comme le rappelle le site Devlounge « Most designers will agree that silhouettes makes life simpler ». Les silhouettes sembles bel et bien avoir regagnées leurs lettres de noblesses.